Défrisage cheveux afro
défrisage cheveux afro
 
ACCUEIL
 
EXTENSIONS
 
LISSAGE
 
DÉFRISAGE
 
SOINS
 
VISAGISTE
 
MARIAGE
 
LE_SALON
 
PARTENAIRE
  CONTACT

DÉFRISAGE CHEVEUX AFRO

 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
défrisage cheveux afro
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Les produits défrisants d’Amaryllis, le procédé de défrisage pour des cheveux plus sains.

Sabine. responsable technique défrisage :
Notre produit défrisant est un complexe traitant révolutionnaire, conçu pour raffermir les fibres capillaires. Il s’agit d’une formule complexe, qui pénètre le cheveu au plus profond alors que les cuticules sont ouverts pendant le défrisage. Ce produit défrisant contient des agents traitants qui raffermissent les fibres, protègent la résistance des cheveux tout en leur rendant leur éclat naturel. Ces produits défrisants permettent de pratiquer des défrisages sur tous types de cheveux, qu’ils soient colorés ou non. Ces produits défrisants nous permettent de réaliser d’incroyables défrisages, avec des cheveux conservant toute leur souplesse et brillance..

 
 
 
 

Defrisage de cheveux afro

Experts du défrisage


Amaryllis travaille en étroite collaboration  avec un des plus grands groupe mondial de cosmétique. En effet dans le cadre d’un programme visant à mettre au point les défrisages du futur, Amaryllis est sollicité en tant que consultant. Ce n’est peut-être pas un hasard… 

Défrisage : manque d'information


Victoria Holloway, directrice de l'Institut de Recherche L'Oréal sur l'ethnicité du cheveu est persuadée que l'amélioration des soins capillaires, passe par l’information sur les dégâts causés par les pratiques de coiffage et de défrisage.

Espacer des défrisages...


Le marché du défrisage est porteur mais tous les soins doivent être revus. Car si les femmes africaines passent du temps à défriser leurs cheveux elles en consacrent très peu pour éviter qu'ils ne s'abîment.


Principes du défrisage

La technique du défrisage à pour but de donner un aspect plus souple ou de lisser complètement des cheveux frisés, crépus ou bouclés. Pour y parvenir le défrisage s’appuie sur des actifs qui vont provoquer une altération définitive de la structure du cheveu.

La plupart des défrisages utilisent des produits à base de soude, on parle alors de défrisages alcalins. Ces défrisages vont radicalement modifier la structure moléculaire du cheveu. Ces produits de défrisage sont très puissants, mais ce sont vraiment les seuls capables de lisser complètement et définitivement des cheveux frisés ou très crépus.

Avec ces actifs très puissants le défrisage va modifier de 40 à 90 % la structure même du cheveu, en agissant sur la molécule constituant le cheveu : la kératine. Il devient alors impossible de réaliser sur des cheveux défrisés des opérations chimiques comme les permanentes, les colorations définitives, ou les décolorations.  Les colorations semi permanentes pourront être appliquées sans risques si le cheveu a été défrisé correctement.

Les cheveux frisés ou crépus de type africain ou de type oriental  sont par nature plus secs que les cheveux européens. Principalement parce que les conditions climatiques et hydrométriques de leur pays d’origine sont différentes et ainsi ces cheveux  n’ont pas autant besoin d’apport en lipide que les cheveux européens.

Cette caractéristique  initiale va être fortement amplifié avec le défrisage. Si le défrisage est mal réalisé, ou appliqué sur des cheveux trop sensibilisés (par des couleurs, décolorations, permanentes et défrisages successifs… ), le cheveu devient  alors poreux, rêche, cassant, perd toute sa brillance. C’est ce que l’on appelle communément des cheveux façon paille.

N’oubliez jamais que le défrisage est une opération délicate, et qu’il convient mieux de confier votre tête à un coiffeur qualifié plutôt qu’à votre cousine…
   
   

 

Défrisage sur cheveux de type oriental ou européen ?

Les défrisages alcalins sont souvent beaucoup trop forts pour des cheveux de type oriental ou caucasien. Pratiquer un défrisage sur ce type de cheveux entraînera  à coup sûr des dégâts en cascades : cheveux très secs, cassants, poreux, rêches et ayant perdu leur brillance naturelle.

Sur ce type de cheveux, le défrisage est donc à bannir, il convient plutôt de pratiquer ce qu’on appelle un assouplissement ou un Lissage Américain.

L’assouplissement est une technique de défrisage sans soude, beaucoup plus douce. Le cheveu n’est altéré que partiellement. Résultat : les boucles ou frisottis ne deviennent pas raides, mais sont détendues tout en gardant leur souplesse et brillance originelle.

L’action de l’assouplissement est temporaire. Au bout de deux à trois mois, les cheveux retrouvent leur forme originelle, et l’on peut renouveler l’opération sans risque pour les cheveux.

 

     

Règles d’or pour réussir son défrisage

C’est bien beau de vouloir sentir le vent s’engouffrer dans ses cheveux longs, raides et souples ! Toutefois il faut être prête à s’occuper de ces cheveux défrisés qui vont demander plus d’attention et de rigueur ! N’oubliez jamais mesdames que trop souvent, ce sont de mauvaises habitudes qui ne vous permettent pas d’avoir de beaux cheveux défrisés !

  • Votre cuir chevelu doit être en parfait état, sans pellicules ni irritations, plaques, eczéma,   psoriasis
  • Vos cheveux doivent être sains, en bonne santé. S’ils sont fourchus, cassants, colorés ou légèrement décolorés ; il conviendra alors de leur faire des soins afin de les préparer pour le défrisage.
  • Ne jamais faire un défrisage sur des cheveux très décolorés ou ayant subit des colorations excessives. À coup sûr ils casseront…
  • Ne jamais faire un défrisage et colorer (ou décolorer) le jour même vos cheveux
  • Ne jamais faire un défrisage juste après avoir retiré ses tresses, nattes ou tissage. Un délai de 10 jours minimum et des soins sont nécessaires afin de ré oxygéner le cuir chevelu.
  • Avant de réaliser votre défrisage. Votre dernier shampooing doit dater d’une semaine au moins.
  • Pendant la semaine précédant votre défrisage vous devez éviter d’utiliser des produits gras, du gel ou de la mousse.
  • 48h avant le défrisage, vous ne devez pas vous brosser le cuir chevelu. Pendant la semaine où vous ne vous vous lavez pas les cheveux,   vous ne devez pas vous gratter le cuir chevelu. Dans le cas où vous avez  des démangeaisons, utilisez la pulpe de vos doigts pour masser légèrement le cuir chevelu.
  • La semaine précédant  votre défrisage évitez  de vous attacher les cheveux avec un élastique ou une barrette. Eviter aussi de porter des casquettes, chapeaux ou perruque.
  • Ne mouillez pas vos cheveux 72 heures avant votre défrisage.
  • Le défrisage s’applique à 8 mm environ des racines afin d’éviter de trop sensibiliser votre cuir chevelu
  • Le défrisage ne s’applique que sur les repousses et jamais sur la partie des cheveux qui a déjà été défrisée.
Vous devez  limiter la fréquence de vos défrisages. L’idéal est de pratiquer deux ou trois défrisages par ans. Au maximum vous devez en faire tous les deux mois.
 
   

Comment entretenir ses cheveux après un défrisage ?

L'essentiel est de rééquilibrer les défenses du cheveu qui ont été profondément altérées avec le défrisage. En clair ,  il convient de fournir au cheveu les protéines vitales pour son hydratation.

Une des principales erreurs  qui est fréquemment faite est de confondre hydratation et graissage.

En effet hydrater ne signifie pas graisser à outrance et avec n'importe quoi. Sachez que la plupart des éléments trop gras empêchent le cuir chevelu de respirer, ce qui peut créer une réaction en chaîne dans laquelle apparaissent pellicules, irritations et parfois même une asphyxie des racines. Les graisses animales ou minérales sont donc à bannir et plus particulièrement :

• Les vaselines : elles alourdissent les cheveux, sans les nourrir, surgraissent et empêchent le cuir chevelu de respirer.
• La lanoline : dérivée du cholestérol, elle provoque les irritations, ainsi que la sécrétion de l'hormone (DHT)responsable des chutes de cheveux d'origine hormonale.
• La glycérine : Elle a comme particularité d'absorber pour son propre fonctionnement l'humidité et retient celle qui est nécessaire aux cheveux.

Il est donc important de vérifier qu'aucun de ces éléments n'est présent dans les soins que vous utilisez.  

Autres petites astuces du quotidien :

Brossez correctement vos cheveux. Démêlez toujours vos cheveux en partant de la pointe et en remontant au fur et à mesure jusqu’à la racine en utilisant un peigne à larges dents. Lorsque vous arrivez à la partie des repousses frisées ou crépues n’hésitez pas à mouiller légèrement cette  partie avec un brumisateur ou démêlant très léger.

Massez votre cuir chevelu. N’hésitez pas à masser votre cuir chevelu  afin d’irriguer vos racines. Attention masser ne signifie pas frictionner le cuir chevelu. Vos doigts ne doivent pas déraper mais rester à l’endroit où vous les avez positionnés.

Pour dormir et au réveil. Eviter les têtes d’oreiller en coton. En effet, le coton à tendance à absorber l’hydratation et pourrait rendre vos cheveux plus secs. Dans une moindre mesure éviter les synthétiques ou laines qui ont tendance à faire transpirer le cuir chevelu et rendent les cheveux électriques. L’idéal est de dormir sur des têtes d’oreiller en soie. Vous pouvez aussi tout simplement dormir avec un foulard de soie autour de la tête. C’est plus économique. Vous pouvez aussi dormir en faisant des nattes très relâchées.

 

N’utilisez pas n’importe quoi comme shampooing ! Les cheveux qui ont subi un défrisage sont souvent sensibilisés et nécessitent une forte hydratation. Le choix du shampooing est donc vital car il ne doit pas être trop agressif afin de ne pas détruire le faible film de sébum qui protège vos cheveux. Une règle : plus le shampooing mousse, plus il est agressif ! Quand aux shampoings pour bébé, il ne sont pas la solution. Demandez toujours conseil à votre coiffeur qui saura bien vous conseiller.

Lissage dit   japonais ou défrisage pour les cheveux  afro ?

Le lissage  dit  japonais ne convient pas sur un cheveux afro. Sachez que ce type de lissage n’est pas compatible avec les défrisages. En clair si vous appliquez un lissage dit japonais sur un cheveu déjà défrisé, il y a de très fortes probabilités que les cheveux cassent. En outre la casse n’est pas immédiate, mais survient souvent quelques mois plus tard.

Autre problème : le traitement des racines ! Il faut environ au minimum 10 cm de racine saine pour pouvoir réaliser correctement  un lissage dit japonais. Hors, sur un cheveux afro la nécessité de traiter les racines se posent en général bien avant  6 mois (ce qui correspond à environ 6 cm de repousses, le cheveu pousse d’un cm par mois en moyenne). En clair même si on arrive à réaliser un lissage dit japonais sur un cheveux afro, il sera ensuite impossible de traiter les racines sans toucher la partie des cheveux qui a déjà été traitée ! Et donc cela va fortement altérer la qualité de vos cheveux et parfois les casser.

Donc même si cela fait rêver, oubliez ce type de lissage qui convient pour des cheveux de type oriental ou caucasien mais pas pour des cheveux africains ou métissés.
 
 
 
 
 
 

A Votre Tour De Faire Bouger Les Lignes...


Derrière le côté business évident de notre site Internet; depuis + de 10 ans, nous diffusons gratuitement de précieux conseils aux femmes en toute objectivité. Pourquoi ?

  • Une information pertinente, de qualité accessible au grand public, permet vraiment d’influer sur certaines mauvaises pratiques.
  • Le monde dans lequel nous évoluons est notre reflet. Et nous préférons le tirer vers le haut. En toute modestie, car nous ne sommes que des coiffeurs  ;)

Vous trouvez notre site intéressant ? Pertinent ? Pensez qu’il mérite de rester sur le devant de la scène ?

Alors c’est très simple : cliquez sur le lien ci-desous pour partager le contenu de cette page sur votre Facebook.


Source : Centre Clauder (http://www.centre-clauderer.com)
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software  Google